Comme dans tous les sports, le bodybuilding a ses athlètes de légendes. Ils sont très nombreux mais voici une sélection de douze d’entre eux qui, à leur façon, ont marqué l’histoire du culturisme.

Voici la première partie.

1-     Steve Reeves, une icône du bodybuilding

L’américain Steve Reeves restera à jamais une icône du culturisme. Malgré une courte carrière dans le bodybuilding professionnel, il remporta plusieurs compétitions entre 1946 et 1950 dont le mythique titre de Mr. Univers en 1950.

Près de 100 kg pour 1,86 m, Steve Reeves incarnait la puissance couplée d’une ligne magnifique. Dans l’encyclopédie Weider du Bodybuilding, il est mentionné que le physique idéal devait avoir les mensurations du cou, biceps et mollets identiques : c’était le cas pour Steve Reeves avec 46 cm pour chacune de ces parties.

Puis il enchaina avec une carrière d’acteur et devint célèbre pour son rôle d’Hercule au cinéma, notamment avec « Les travaux d’Hercule » en 1958. Steve Reeves fut d’ailleurs l’un des acteurs les mieux payés des années 50.

Il inspirera de nombreux culturistes dont Arnold Schwarzenegger qui lui rendra hommage à sa mort en 2000. Steve Reeves avait 74 ans.

Encore aujourd’hui il reste un idéal à atteindre pour de nombreux passionnés.

2-     Vince Gironda, le Iron Guru

S’il y en a bien un qui ne faisait pas comme tout le monde c’était bien Vince Gironda.

Le « Iron Guru » était un bobybuilder des années 50, surtout connu des passionnés.

Vince Gironda a mis au point de nombreuses techniques d’entrainements et remis en questions plusieurs dogmes concernant la construction du muscle.

Considéré comme un des meilleurs entraineurs il a contribué à la préparation physique de légende comme Larry Scott, Arnold Scwarzenegger, Mohamed Makkawi etc. ainsi que des acteurs d’Hollywood comme Clint Eastwood etc.

Athlète avant-gardiste ultra-sec, il était connu entre autre pour sa diète « Steak and Eggs », une sorte de diète cétogène cyclique qui  a contribué à son physique ultra-écorché pour l’époque.

Partisan de charges importantes de BCAA, il affirmait que la clé de la croissance musculaire était de maintenir un bilan azoté positif c’est-à-dire d’être en état d’anabolisme constant. Les BCAA étaient massivement utilisés par Vince Gironda plusieurs fois dans la journée.

Ses méthodes d’entraînements étaient révolutionnaires  et allaient à l’encontre de tout ce qui se faisait à l’époque et encore de nos jours. Par exemple, il remettait en question l’efficacité du « sacré » développé couché, mais aussi la suprématie des squats pour le développement des cuisses. Il pensait que les squats n’étaient pas efficaces pour tous et prenait en compte la structure de l’athlète pour valider leur efficacité ou non. Partisan des séries combinées, des temps de repos très courts, du maximum de travail dans un minimum de temps… Vince Gironda est probablement l’athlète qui a le plus révolutionné les méthodes de préparation pour le culturisme.

3-     Arnold Schwarzenegger, la légende absolue

Arnold Schwarzenegger est au culturisme ce que Bruce Lee est aux arts martiaux, ce que Mike Tyson est à la boxe : Arnold c’est l’homme qui aura popularisé le bodybuilding au niveau planétaire.

Arnold Schwarzenegger est originaire d’Autriche, il se passionne pour le culturisme dès l’âge de 13 ans. Il décide un an plus tard de suivre la voie du célèbre culturiste anglais Reg Park devenu acteur puis fortuné grâce au sport. Il commence à faire de la compétition et remporte en 1965 en junior, un championnat de force autrichien puis enchaine de nombreuses victoires en Bodybuilding dont le titre de Mr. Europe en 1965. A 20 ans il devient le plus jeune Mr. Univers de l’histoire.

Il rencontre Joe Weider qui dirige un empire de la presse culturiste qui l’invite à participer à des compétitions aux États-Unis. A l’age de 21 ans, Arnold part s’installer outre-Atlantique avec très peu d’argent. Il décroche son premier contrat de sponsoring avec Joe Weider. Il participe à de nombreuses compétitions et remporte le prestigieux Mr. Olympia en 1970, il le remportera sept fois !  

Le reportage culte de George Butler, Pumping Iron en 1975 contribuera à faire connaitre de tous un monde alors discret et de passionnés. Après sa carrière sportive, il s’en suivra une carrière d’acteur remarquable avec le film cultissime Conan Le Barbare en 1980, dont la préparation physique le poussa à remonter sur les planches pour remporter son septième sacre de Mr. Olympia.

De nombreux titres à des compétitions prestigieuses, une carrière d’acteur, puis d’homme politique, redoutable business man… Ses films comme Conan Le Barbare, Terminator, Predator, Commando etc. restent cultes à jamais et ont contribué à l’explosion du monde du fitness. Sa carrière politique, dont son passage en tant que gouverneur de la Californie, en dit aussi long sur son ambition toujours croissante. Arnold c’est l’exemple même du rêve américain et il est surtout le plus grand culturiste de tous les temps.

4-     Frank Zane, la ligne avant tout

Franck Zane est né en 1942 (plus de 75 ans aujourd’hui), titulaire d’un Master II en psychologie expérimentale, il était aussi enseignant en chimie et mathématiques.

Il  a remporté Mr Olympia de 1977 à 1979. Cet athlète mesurait 1,75m pour un poids de compétition d’environ 84 kg. Franck Zane, dit  "le chimiste" est un bodybuilder atypique car il a su s’imposer comme une référence du bodybuilding avec un poids qui n’aura jamais excédé les 90 kg, il a remporté de nombreuses compétitions comme Mr. Monde, Mr Amérique, Mr Olympia.

C’est un bodybuilder avant-gardiste qui a misé sur l’esthétique avant la masse. Voilà pourquoi il est encore une référence aujourd’hui pour beaucoup de pratiquant.

Autant un physique comme celui de Phil Heath est inaccessible, autant celui de Zane peut devenir un idéal à atteindre, une quête vers la perfection.

Voilà pourquoi, aujourd’hui de plus en plus d’athlètes s’inspirent de lui.