Les acides aminés ramifiés essentiels ou BCAA comprennent la Leucine, l’Isoleucine et la Valine. Les BCAA ne peuvent être produits par l’organisme. Ils doivent donc être apportés à l’organisme par le biais de la nourriture ou d’une supplémentation. Ils ne sont pas stockés dans le foie mais sont métabolisés directement dans le muscle.

Le rôle des BCAA est d’augmenter la synthèse des protéines et de ralentir leur dégradation lors d’activités physiques et sportives. Ils ont une capacité anabolique importante en permettant de maintenir un bilan azoté positif qui va permettre la réparation et la reconstruction des fibres musculaires. Ils sont aussi anti-cataboliques en permettant d’éviter aux muscles d’être utilisés par l’organisme à des fins énergétiques. En effet, le corps n’hésitera pas à utiliser les BCAA contenus en grande partie dans la masse musculaire afin de les utiliser en tant que carburant.

L’intérêt d’une supplémentation en acides aminés branchés est donc prisée par les sportifs afin d’améliorer leur performance.

L’industrie du supplément propose de nombreuses versions de ceux-ci, que ce soit en poudre, capsules, tablettes ou sous une forme liquide. Cependant la demande pour des produits naturels dans l’alimentation est de plus en plus forte et elle concerne aussi les compléments alimentaires de plus en plus.

Nous allons nous intéresser à la fabrication des BCAA.

BCAA d’origine animale grâce à la kératine

Pendant de nombreuses années les BCAA ont souvent été extrait de plumes de canards traitées chimiquement, ainsi que différents dérivés de cheveux, peau etc… En effet ces sources contiennent de la kératine, un composant riche en BCAA. La Kératine est une protéine qui constitue principalement les cheveux, poils, plumes, becs, ongles… A titre informatif, les cheveux sont composés de 95% de kératine. Les herboristes utilisaient cette protéine déjà au 17ème siècle en raison de sa composition en acides aminés et notamment en acides aminés branchés (BCAA).

Avec les progrès technologiques, les techniques de transformations sont devenues plus efficaces et moins coûteuses et les BCAA issues de la production animale sont devenus moins onéreux et accessibles à tous, notamment dans le domaine de la nutrition sportive où leur intérêt est de plus prouvé par la littérature scientifique. En traitant des plumes, peaux, cheveux… avec certains acides et en les nettoyants avec divers produits chimiques l’extraction des BCAA devient possible. Les acides puissants et à forte chaleur sont appliqués sur les ingrédients bruts, ce qui provoque une hydrolyse. Le résultat final produit des hydrolysats d'acides aminés qui seront ensuite filtrés, séchés et raffinés pour les rendre propres à la consommation humaine. Les BCAA sont devenus ainsi beaucoup plus accessibles et moins chers que leur alternative issue des plantes.

Les BCAA fermentés d’origine végétale

A l’opposé des sources animales il existe un procédé de fabrication à base de fermentation de plantes, en général de soja ou de maïs. Le maïs est devenu plus populaire car il n’est pas considéré comme un allergène à l’instar du soja. Cette fermentation de culture se fait dans des laboratoires pharmaceutiques. Les Japonais ont travaillé sur ces différentes techniques au début du 20ème siècle. La demande a augmenté progressivement en corrélation avec une demande de plus en plus importante concernant l’efficacité avérée des BCAA pour certaines interventions nutritionnelles.  

Etant donné qu'aucun produit d'origine animale n'est utilisé comme matière première et qu'aucun produit chimique corrosif ni traitement thermique élevé n'est utilisé, le résultat donne des acides aminés de très bonne qualité, sans allergène avec une grande efficacité.

Quels BCAA choisir ?

Les BCAA qu’ils soient d’origine animale ou végétale sont aussi efficaces les uns que les autres. Ils sont un véritable soutien de qualité à l’effort et à la performance sportive.  

Les BCAA fermentés sont donc une alternative de très bonne qualité au mélange traditionnel issu de plumes de canard et dérivés de poils.  Les BCAA végétaliens fermentés ne sont pas dérivés de parties animales, mais proviennent plutôt du maïs. Il convient cependant de s’assurer que le maïs soit sans OGM.

Un des avantages d’opter pour des BCAA Vegan est de pouvoir identifier la source de la matière originelle. C’est d’ailleurs le meilleur argument. Les sources animales peuvent être d’origines multiples, mais rassurez-vous, les traitements d’extraction sont tellement lourds que le résultat final produit n’a plus aucun rapport avec la matière d’origine. Et même si ils étaient d’origine de la fourrure d’un vieux ragondin, ils n’en seraient pas moins efficaces pour autant !

Les personnes optant pour une alimentation végétalienne pourront tout à fait se supplémenter en restant fidèle à leur éthique en consommant les BCAA Vegan.