Qui aurait pu penser que créatine et myostatine pouvait avoir un rapport ?

La myostatine, facteur de croissance

Un facteur de croissance est une substance organique indispensable à la croissance d'un micro-organisme et qui ne peut être synthétisée par ce dernier. Les exemples de facteurs de croissance connus sont les vitamines, les différentes protéines, acides aminés, peptides, les acides gras...

La myostatine (anciennement connue sous le nom de Growth differentiation factor 8 : GDF 8 ) est un facteur de croissance qui limite la croissance des tissus musculaires.  

Vous avez surement déjà vu ces photos sur internet de boeufs  hypertrophiés ou de whippet qui pourrait aisément voler la vedette à un Rottweiler.

myostatine

Les organismes qui sont à l?état de déficience de cette protéine présentent une musculature hors norme, hypertrophiée exagérément. La surabondance de la myostatine provoque l'effet inverse en retardement le développement musculaire.*

La créatine limite la production de myostatine

La créatine est actuellement le complément alimentaire le plus efficace pour limiter la production de la myostatine.

Une étude a permis la conclusion que la créatine ne fait pas que « gonfler » les muscles temporairement.  La créatine a un effet anabolisant réel  en augmentant la production de la protéine sérique GASP-1 qui neutralise la myostatine.

Les athlètes ayant utilisé une supplémentation en créatine couplée à un entraînement en force ont vu cette production de GASP-1 augmenter et donc ont abaissé leur production de myostatine.

La créatine reste la valeur sure pour gagner en force et masse musculaire et pour lutter contre le catabolisme musculaire.

* Ceci soulève le problème d'un nouveau dopage génétique beaucoup plus efficace et indétectable. En effet,  plus un athlète aura un taux bas de myostatine et plus il sera énorme !

** http://cat.inist.fr/?aModele=afficheN&cpsidt=22469841