Dans notre article sur la diète cétogène, nous avons expliqué le fonctionnement de ce régime riche en graisses et pauvre en sucres, et comment celui-ci pouvait être utilisé à des fins d’amaigrissement voire de sèche.

On associe souvent ce type de diète extrêmement pauvre en glucides au traitement de l’épilepsie, mais saviez-vous que la diète cétogène à son utilité pour les personnes atteintes de cancer ?

Quel est l’intérêt d’un régime sans glucides pour une personne atteinte du cancer ?

Tout d’abords il s’agit de comprendre qu’une cellule est un organisme vivant qui a besoin de se nourrir. Une cellule normale se nourrit de sucre en le brûlant grâce à l’oxygène présent dans le sang, ceci va lui procurer l’énergie, c’est la respiration cellulaire. 

Une cellule cancéreuse ne cesse de se diviser de façon anarchique et indépendamment des signaux donnés par les cellules saines. La cellule cancéreuse cesse de respirer progressivement et donc exploite de moins en moins d’oxygène. Elle se met dans un état de fermentation anaérobie afin de se fournir en énergie. C’est cette façon de se procurer de l'énergie qui va différencier une cellule cancéreuse d’une cellule normale. Une cellule cancéreuse ne profite pas de la respiration cellulaire et donc a besoin d’une quantité de sucres plus importante.

Une cellule normale, grâce à l'oxygène, peut se contenter de petites quantités de sucres pour fonctionner et même utiliser d’autres substrats énergétiques comme les acides gras présents dans le sang et aussi les « cétones » fabriqués par le foie à partir des graisses (propre au fonctionnement du régime cétogène). Une cellule cancéreuse ne peut rien tirer ou presque des cétones car son fonctionnement requiert une grande quantité de sucres.

Pour conclure, il est aisé à comprendre que lorsque une personne malade suit un régime cétogène, elle fournit de l’énergie à ses cellules saines et restreint l’énergie des cellules cancéreuses agressives. Bien entendu le foie produit une quantité de sucre mais celle-ci est moins importante qu’une alimentation riche en glucide ce qui réduit considérablement l’énergie des cellules cancéreuses et donc leur développement.

L'importance de la nourriture n'est pas à mettre en doute car les aliments que nous ingérons nourrissent également les tumeurs. L'approvisionnement en énergie peut donc augmenter ou ralentir la croissance de cellules cancéreuses et agir sur le développement ou non d'un cancer.

La tumeur est une cellule gourmande en sucre ce qui permet aisément de comprendre l’intérêt de la diète cétogène pour ce cas précis.

Source : Le Régime Cétogène contre le Cancer – Pr Ulrike Kämmerer – Dr Christina Schlatterer – Dr Gerd Knoll