Au bord de la plage, en tenue de bains, on est tous égaux ! Du moins en théorie, car dans les faits ce n’est pas le cas.

Nous allons aborder 2 points indispensables pour être le roi à la playa : la sèche et les jambes développées !

L’article est plutôt axé sur les hommes, même si il s’adresse à tout le monde (un article sur la gente féminine viendra compléter celui-ci).

Soyez sec !

Etre sec c’est la base, c’est le plus important si vous voulez être remarqué sur la plage.

Mais faut-il encore avoir des muscles à montrer car sec ne veut pas dire maigre, ainsi il faut avoir des muscles visibles pour que ça claque. Donc pensez à vous entrainer dur "hors saison" !

Avoir des muscles développés et puissants et être gras ne rend pas aussi bien. En effet, le problème quand on est fort et gras et qu’il faut se justifier souvent (le fameux : « je préfère la performance au physique » etc…). Sur la plage, on s’en fout que vous poussez 180 kg au développé couché, c’est la shape qui cause ! Et honnêtement n’importe quelle personne qui performe aime avoir un physique dessiné. Regardez le powerlifter Dan Green, il est surpuissant et il a un physique d’enfer, c’est ce qui fait de lui un athlète autant apprécié et admiré.

La paroi abdominale c’est la valeur sûre ! Le 6 pack c’est ce que tout « plagiste » aspire. Oui TOUT LE MONDE aime les abdos !

Avoir les abdominaux apparents est le gage d’un taux de masse grasse relativement bas, c’est aussi souvent un signe de bonne santé.

Les abdominaux en plus d’apporter de la valeur ajoutée à votre physique sont très utiles. Ils servent à maintenir les organes internes et participent au gainage et à une meilleure posture au quotidien.

Les muscles abdominaux visibles sont avant tout une affaire de sèche. Vous pouvez faire 500 crunchs par jour (quelle drôle d'idée !?), si vous êtes gras, alors vous ne verrez pas vos abdominaux. Il faut les travailler mais si vous avez l’habitude de faires des mouvements avec des charges libres vous les travaillez.

Un autre point : Si une personne vous dit qu’elle se fout de son physique et d’être grasse il y a de très grande chance que ce soit faux. Personne n’aime être gros ou en méforme. Celui qui dit « s’en foutre » est un menteur et c’est souvent un choix forcé qui a été causé par un manque de volonté. C’est là qu’entre les fameux « j’aime trop manger », « je profite de la vie » etc…

Selon l'INSEE, en moyenne, nous consacrons 2h20 à nos repas. Une journée faisant 24h, pensez-vous que les 2h20 de jouissance alimentaire vous feront oublier les autres 21h40 de malaise due à ce corps qui ne vous plait pas ?

Notre conseil pour la sèche

Adoptez un régime adapté à vous et tenez le. Que ce soit une diète low carbs, un régime cétogène, le jeune intermittent etc… suivez votre régime scrupuleusement. Toutes les diètes fonctionnent à condition de les tenir sur la durée. Evitez les régimes types sachets protéinées ou autres systèmes de ce genre car en plus d’être beaucoup trop chers ils sont inefficaces. En effet, si la perte de poids est rapide la reprise derrière l’est davantage. Choisissez donc une vraie stratégie de perte de gras.

Pour ce qui est de l’entraiment, essayez de maintenir des charges élevées afin de garder au maximum vos muscles. Diminuez le volume des séries mais restez sur des charges importantes et des mouvements de base. Finissez vos séances de musculation par 30 minutes de cardio à basse intensité et vous avez la formule efficace pour perdre du gras en conservant vos muscles.

Niveau complément, le TNT Burner sera une aide pour atteindre votre objectif. Une supplémentation en BCAA péri-training vous permettra aussi de limiter la perte de muscle qui peut être occasionnée par la restriction calorique.

Faites péter les quads !

Avoir le haut du corps développé et soutenu par deux gambettes fera de vous une caricature parfaite et pourrait bien vous ridiculiser. Passer pour un flamand rose n’est pas chose facile et si il y a bien un groupe musculaire à ne pas négliger, c’est bien les jambes !

Ne pas entrainer les jambes revient à négliger la moitié de son corps. Vous pouvez vous arracher au développé couché et aux curls biceps, mais si vous occultez la séance cuisses, vous n'entraînez votre corps qu'à moitié !

Les séances des cuisses sont fréquemment négligées par les pratiquants de musculation pour deux raisons principales.

La première est que la séance jambes est souvent la plus éprouvante, surtout si on pratique le meilleur exercice pour les développer, à savoir les squats.

La deuxième raison est que le pratiquant, le plus souvent débutant (mais pas que), considère que le haut du corps est le plus important à développer car le plus visible en général. D'ailleurs pour la majorité des gens les pectoraux et les biceps symbolisent un corps musclé. Cette vision est caricaturale car la vision d’ensemble est toute autre.

Les jambes développées symbolisent la puissance et la stabilité. Des quadriceps musclés sont le gage d’un entrainement sérieux et d’une implication totale dans sa préparation physique.

Pensez aussi à travailler les mollets. Soyons clair, à ce sujet on n’est pas tous égaux, et la longueur du tendon déterminera la forme et le potentiel de ceux-ci. Si vous avez de longues insertions alors vos mollets n’auront pas un gros potentiel de croissance, c’est comme ça, c’est votre génétique. Il y a des personnes qui ont des mollets énormes sans les travailler et d’autres des mollets de coqs malgré les heures à s’acharner dessus. Que faire alors si vous êtes concernés par des longs tendons ? L’accepter tout simplement et continuer de les entrainer quand même !

Notre conseil pour des jambes musclées

Travaillez vos jambes en début de semaine et n’hésitez pas à faire une séance supplémentaire en fin de semaine. Une séance efficace comprendra les squats et/ou une de ses variantes comme le front squat. Une étude a montré que les squats produisent une meilleure réponse hormonale (Testostérone + Hormone de Croissance) que les autres exercices comme la presse à cuisses et le leg extension. Aucun exercice ne remplace les squats, et celui-ci devra constituer au moins la moitié du total de séries. Cette séance peut être complétée par de la presse et du leg extension, mais attention à ces 2 mouvements qui provoquent un cisaillement sur l’articulation du genou (surtout le leg extension du fait que les pieds ne supportent pas la charge).

Par ailleurs, Les études scientifiques ont montré que la presse à cuisses ne sollicite pas plus les quadriceps que les squats et l'impact des positionnements de pieds est négligeable sur la localisation des différents faisceaux. Les squats sollicitent même mieux les quadriceps que la presse et le leg extension, qui sont soi-disant utilisés pour les isoler. Les différentes évolutions de vos quadriceps sont d'origine génétique et non dues à l'utilisation de telles ou telles machines spécifiques.

D’autres détails comme l’épilation et le bronzage sont non-négligeables.  Pensez à vous épilez, on ne parle pas d’épilation de sourcils ou autres, n’exagérons pas, mais ressembler à chewbaka ne fait pas rêver. Être épilé est un détail qui améliore l’aspect visuel, un beau bronzage aussi ! Le bronzage fait ressortir les muscles. Ce n’est pas pour rien que les bodybuilders utilisent le tan en compétition. Car oui, il faut être honnête, ressembler à un cachet d’aspirine ne suscitera pas pour vous beaucoup d’effervescence.

Team TNT Sport